La box Sunday fait-elle les beaux jours des retraités ?

Sunday a développé un boîtier numérique permettant aux personnes plus âgées de visionner simplement des photos et des vidéos directement sur une télévision. L’équipe “Systèmes Centrés sur l’Humain” (SCH) a été chargée d’évaluer l’utilisabilité et l’acceptabilité de la solution.

L’étude s’inscrivait dans une campagne de communication et de sensibilisation lancée par Sunday dans des résidences pour personnes âgées en autonomie. Pendant 2 mois, des box Sunday ont été mises à la disposition des personnes désireuses de participer à l’étude.

Dans les faits, les utilisateurs reçoivent et regardent sur leur téléviseur les photos et vidéos que des proches, réunis dans une “tribu”, leur envoient par
le biais d’une application installée sur leur smartphone. L’objectif final étant de préserver le lien entre les membres (même éloignés) d’une même famille et de donner aux utilisateurs un accès simple à ce type de documents sans avoir à utiliser des outils technologiques dont ils sont peu coutumiers.

A l’issue de la période de test, le CATIE s’est entretenu individuellement avec les participants à l’étude selon un mode semi-directif afin qu’ils puissent s’exprimer tout en étant capable d’éclaircir rapidement d’éventuelles incompréhensions. L’analyse de leurs réponses a mis en évidence les critères d’acceptabilité, de passage de l’acceptabilité à l’acceptation, les motivations et les freins à l’utilisation.

L’équipe SCH a alors pu transmettre à Sunday ses recommandations pour favoriser l’utilisation et améliorer l’expérience utilisateur dans une nouvelle version de sa box.

 

En détails

Le choix des thèmes abordés s’est inspiré de la méthode de “Technology Acceptance Model” ou TAM (Davis, 1989). Le TAM modélise la façon dont les utilisateurs viennent à accepter et à utiliser une technologie et vise à identifier les facilitateurs et les freins vis-à-vis de l’usage. L’idée principale est que l’usage d’une technologie résulte de la facilité d’usage perçue (utilisabilité), qui influence l’utilité perçue. Ces deux éléments, modérés par des variables externes (âge, expertise, croyances, motivations, …), influencent ensuite l’attitude envers l’usage.

Pour savoir si le modèle TAM s’appliquait à la population des personnes âgées et connaître les spécificités à prendre en compte dans le modèle et pour l’étude de l’acceptabilité de la box, le CATIE s’est principalement basé sur l’étude de 2 méta-analyses.

Les résultats de ces études ont montré que le TAM était approprié pour l’analyse de l’acceptabilité des personnes âgées, mais nécessitait des aménagements par la prise en compte des influences spécifiques des facteurs explicatifs sur cette population, raison pour laquelle certains critères identifiés ont guidé nos questions et notre analyse des entretiens, analysés sous le prisme du modèle TAM.

 

Référence TAM : Davis, Fred D., et al. “User Acceptance of Computer Technology: A Comparison of Two Theoretical Models.” Management Science, vol. 35, no. 8, 1989, pp. 982–1003. JSTOR, www.jstor.org/stable/2632151.

 

Vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires ? Cliquez ici !