CATIE participe à la recherche pour la sécurité aérienne du futur

CATIE participe à la recherche pour la sécurité aérienne du futur

futuresky

Le Centre Aquitain des Technologies de l’Information et Electroniques (CATIE) participe au projet FUTURESKY SAFETY, en collaboration avec l’Ecole Nationale Supérieure en Cognitique (Bordeaux INP).

L’Union Européenne finance le projet FUTURESKY SAFETY via le « programme H2020 », programme de recherche dans le domaine du transport et plus particulièrement de la sécurité aérienne doté d’un budget de 16 millions d’euros.

Le projet a démarré en Janvier 2015 et réunit plus de 33 partenaires européens ayant pour objectif de développer durant les quatre prochaines années, de nouveaux outils et nouvelles approches dans le secteur de la sécurité aéronautique.

Le programme de recherche vise à développer quatre sujets principaux :

  •  La construction de véhicules ultra-flexibles et l’amélioration de la sécurité des cabines
  •  La réduction des risques d’accidents
  •  L’amélioration des processus et des technologies afin d’obtenir un contrôle quasi-total sur les risques liés à la sécurité
  •  L’amélioration de la performance de la sécurité dans des circonstances inattendues.

CATIE participe à la conception et à l’implémentation du concept de “Human Perfomance Envelope” dans le cockpit ainsi qu’à son évaluation, à l’identification de sa dégradation et des procédures et méthodes pour recouvrer la performance.

L’enveloppe de la performance humaine est dans une certaine mesure un nouveau paradigme en facteurs humains. Plutôt que de se concentrer sur un ou deux facteurs individuels (la fatigue, la conscience de la situation, ….), il considère une série de facteurs et la façon dont ils influencent collectivement la performance.La méthodologie de recherche sera développée de la façon suivante :

  • L’identification des points où la performance se détériore
  • La détermination des marqueurs comportementaux ou physiologiques et des mesures de récupération de la performance qui pourraient être appliquées en temps réel
  • L’identification des moyens d’augmentation de l’enveloppe afin d’améliorer la sécurité et les performances

Ainsi, le CATIE rejoint un partenariat formé par les principaux acteurs aéronautiques de l’Europe parmi lesquels Thales Avionics SAS (France), l’Office National d’Etudes et de Recherches Aérospatiales (ONERA, France), AIRBUS-SAS (France), EUROCONTROL (France), Lufthansa (Allemagne), Deutsches Zentrum für Luft-und Raumfahrt (DLR, Allemagne), The Dutch National Aerospace Laboratory (NLR, Pays-Bas), Centro Italiano Ricerche Aerospaziali (CIRA, Italie) ou EADS Construcciones Aeronauticas S.A. (EADS CASA, Spain).